AUTORISATION OU REFUS DE DONS D'ORGANES

Le don d'organes sauve de nombreuses vies et chaque citoyen belge est un donneur potentiel. Vous disposez de votre corps comme bon vous semble, y compris après votre mort, pour peu que vous ayez acté votre volonté. Toute personne peut, de son vivant, faire enregistrer une déclaration de refus ou d'autorisation de dons d'organes. Ladite déclaration est consignée dans le Registre national (accessible aux coordinateurs de transplantation 24h sur 24), qui doit être consulté avant tout prélèvement d'organes ou de tissus après le décès. Vous avez donc ainsi l'assurance que votre volonté sera respectée.

Faites votre choix... et parlez-en à vos proches

Si vous avez opté pour le don de vos organes après votre mort, il est important d'avertir votre famille de votre démarche. En effet, il n'est pas rare que les organes sains de personnes décédées qui auraient pu être transplantés sur des patients en attente soient perdus à la suite des protestations de l'entrourage du défunt.

Conditions

  • Être domicilié en Belgique depuis au moins 6 mois
  • Être capable de manifester sa volonté

Comment faire la demande ?

Choisissez parmi l'une des possibilités suivantes :

  • Complétéz le formulaire et remettez-le en personne au guichet du service État civil
  • En ligne : www.masanté.be
  • Auprès de votre médecin généraliste

Tarifs

Cette démarche est gratuite.

Délai

Immédiat.

  Twitter share button Facebook share button  
 
Etat Civil
Place Henri Vanhuffel, 6
1081 Koekelberg
icon téléphone   02 412 14 28
icon téléphone   02 412 14 29
icon email